Méthodes d’études – La gestion du stress

Avez-vous de la difficulté à vous concentrer ou à contrôler vos pensées?
Vous vous sentez toujours fatigué ou « sonné », pourtant vous avez souvent de la difficulté à dormir la nuit?
Avez-vous de fréquents maux de tête, des douleurs à l’estomac et des maux de dos qui ne sont pas reliés à des troubles médicaux quelconques?

Vous trouverez ici de l’information sur ce qu’est le stress, ses symptômes principaux ainsi que les meilleures stratégies pour le contrôler. Souvenez-vous que la gestion du stress - surtout en milieu d’études universitaires où les exigences nombreuses et élevées font partie de la vie quotidienne - est une des choses les plus importantes et les meilleures que vous puissiez faire pour vous-même, votre corps et votre santé à long terme.

Sujets abordés :

  1. Qu’est-ce que le stress?
  2. Quels sont les symptômes du stress?
  3. Comment éviter le stress chronique ou 'maladaptive'?
  4. Quelles stratégies peuvent aider à mieux gérer le stress?

1. Qu’est-ce que le stress?

Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, le stress n’est pas une maladie. Plutôt, c’est une réaction normale et naturelle à un changement ou un événement important. Les changements ou événements peuvent être prévus ou imprévus. Le stress peut faire peur, sauf si vous réussissez à le dompter.

Lorsque quelque chose d’important vous arrive, votre cerveau se met automatiquement à évaluer la situation. Cela vous permet de déterminer s’il y a danger ou pas, et de réagir, c’est-à-dire de gérer la situation.

Quand vous sentez que les exigences d’une situation dépassent ce que vous pouvez tolérer, une réaction au stress s’enclenche.


2. Quels sont les symptômes du stress?

Découvrez votre indicateur de stress grâce à l’Association canadienne pour la santé mentale 

Le stress affecte votre santé physique et mentale. Certaines personnes n’éprouvent que des symptômes physiques, d’autres ressentent uniquement des effets psychologiques et d’autres encore présentent une combinaison des deux. Conclusion : le stress peut se manifester de diverses façons, telles que

  • moments d’inattention, trous de mémoire;
  • fatigue, manque d’énergie;
  • vision brouillée;
  • dépression ou anxiété;
  • sautes d’humeur fréquentes; moments de colère;
  • battements de cœur accélérés, maux d’estomac et maux de dos;
  • insomnie;
  • malnutrition;
  • plus grande consommation d’alcool, de tabac, de café, de drogue.

Certains de ces symptômes peuvent être liés à des troubles médicaux. Si vous en avez quelques-uns ou si vous avez de la difficulté à identifier ou comprendre vos symptômes, prenez rendez-vous avec un professionnel de la santé au Service de santé ou au Service de counselling et de coaching.


3. Comment éviter le stress chronique ou 'maladaptive'?

La meilleure façon de gérer le stress, c’est d’éliminer ou d’atténuer ce qui le cause. Voici quelques conseils pour réduire les situations stressantes :

  • Fixez-vous des objectifs réalistes que vous pouvez réellement atteindre.
  • Créez un bon environnement d’études et de travail.
  • Soyez positif.
  • Organisez bien votre temps.
  • Prenez le temps de relaxer et d’avoir des loisirs.
  • Parlez à un ami ou à un professionnel (Service de counsellingService de santéAccommodements scolaires).    

Mener un train de vie plus sain et plus énergique contribue aussi à réduire le stress

  • Accordez-vous huit bonnes heures de sommeil.
  • Évitez la caféine ou réduisez votre consommation.
  • Évitez de consommer des drogues, des cigarettes et de l’alcool.
  • Mangez des aliments riches en vitamines et en minéraux.
  • Évitez de manger gras ou sucré.
  • Faites de l’exercice régulièrement (au moins 30 minutes, trois fois par semaine).

4. Quelles stratégies peuvent aider à mieux gérer le stress?

Pour gérer son stress, il faut d’abord en identifier la cause. Tout le monde ne stresse pas pour les mêmes raisons. Vous avez probablement votre propre combinaison de déclencheurs de stress basée sur vos expériences, le système de réponse génétiquement programmé de votre cerveau, et l’environnement dans lequel le stress se présente. Prenez quelques instants pour réfléchir aux activités et aux circonstances qui font en sorte que vous vous sentez dépassé par les événements et stressé. Êtes-vous stressé :

  • lorsque vous faites une présentation devant la classe?
  • lorsque vous étudiez pour vos examens?
  • pendant que vous écrivez un examen ou que vous passez une entrevue?
  • durant les crises familiales ou personnelles?
  • lorsque vous devez travailler en groupe ou en équipe?

Pour bien des étudiants et étudiantes, les périodes d’examens sont les situations les plus stressantes. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux traverser ces situations.

Si vous vivez le stress durant la révision de la matière de classe :

  • Changez votre environnement de travail ou d’études en créant un espace qui est calme, bien éclairé et confortable. Pour certains, cela veut dire éliminer les distractions, réorganiser l’espace de travail pour le rendre plus propre et mieux organisé, placer une photo de la famille ou des amis tout près pour la regarder de temps en temps, etc.
  • Prenez des pauses dans votre étude. Par exemple, allez faire une promenade, regardez une partie d’un film ou d’une émission à la télé, appelez un ami ou quelqu’un de la famille, révisez la matière d’un autre cours plus facile ou plus agréable pour vous, prenez de grandes respirations, écoutez votre chanson préférée en faisant des étirements, notez vos pensées dans votre journal, etc.
  • Appliquez les techniques de relaxation ou payez-vous un massage.
  • Pleurez! Croyez-le ou non, les larmes ont un effet calmant et relaxant pour le corps.

Si vous ressentez du stress durant un examen :

  • Prenez quelques minutes pour répéter des pensées positives et confiantes dans votre tête.
  • Gardez les choses en perspective : « Ce n’est qu’un examen.»
  • Restez calme en pensant à des choses agréables. Par exemple, pensez à votre meilleur souvenir d’enfance, à un voyage que vous espérez faire un jour, à un membre de votre famille ou un ami sur qui vous soutiendra peu importe, à votre chien ou votre chat, à une blague comique qu’on vous a racontée, etc.
  • Prenez de grandes respirations.

Retour à Méthodes d’études pour d’autres guides pratiques.

Haut de page